Réglementation générale

Ci-dessous la réglementation générale. La réglementation spécifique se trouve avec les parcours spécifiques. Se reporter au guide de pêche de l'année en cours pour tout complément.

 

Procédés et modes de pêche autorisés

  • Le nombre de captures de salmonidés par jour et par pêcheur est fixé à 10 (R 436-21 du Code de l’Environnement).
  • Le nombre de prélèvements de carnassiers (brochets, black-bass, sandres) est limité à 3 individus par jour et par pêcheur, les trois espèces confondues, dont 2 brochets au maximum.
  • UNE seule ligne montée sur canne est autorisée dans les eaux de 1ère catégorie.
  • 4 LIGNES montées sur canne sont autorisées dans les eaux de 2e catégorie.
  • 2 hameçons ou 3 mouches artificielles au plus par ligne sont autorisés dans les eaux de 1ère et 2e catégorie.
  • Pour la capture des vairons et autres poissons servant d’appâts, l’utilisation d’une carafe ou bouteille, dont la contenance ne peut être supérieure à 2 litres, est autorisée dans les eaux de 2e catégorie.
  • Les waders sont autorisés en 1ère et 2e ca- tégorie.
  • Les cannes à pêche doivent rester sous la surveillance du pêcheur, et donc à proximité de celui-ci.
  • Les leurres sont autorisés en 1ère catégorie dès l’ouverture de la truite.

 

Rappel des règles de bonne conduite : les berges doivent-être partagées afin de permettre l’accès à l’eau et la pratique de la pêche dans de bonnes conditions pour tous les pratiquants. Pensez aux autres usagers lorsque vous installez vos cannes, lorsque vous tendez vos lignes, et lorsque vous faites un lancer.

 

Procédés et modes de pêches interdits

  • Les pêches à la main, sous la glace ou en troublant l’eau, seul le pilonnage effectué pour la pêche à la ligne du goujon est tou- tefois autorisé.
  • Tous procédés consistant à pêcher le poisson autrement que par la bouche sont interdits. L’utilisation de l’épuisette et de la gaffe (cette dernière étant parfois interdite par le préfet) est tolérée pour le poisson déjà ferré.
  • Dans les eaux de 1ère et de 2e catégorie, il est interdit d’utiliser comme vif ou comme appât des espèces :
      • qui font l’objet de tailles légales de capture,
      • ou désignées comme susceptibles de provoquer des déséquilibres biologiques (poisson-chat),
      • ou considérées comme exotiques envahissantes (pseudorasbora, perche soleil, écrevisses américaines, louisiane et signal),
      • ou protégées au titre de la loi sur la protection de la nature (vandoise et bouvière)
      • ou juridiquement non représentées dans nos eaux.
  • La pêche à la traîne.
  • L’utilisation des œufs de poissons natu- rels ou artificiels comme appât ou amorce.
  • L’utilisation de l’asticot et autres larves de diptères en 1ère catégorie ainsi que l’amorçage.
  • La pêche à l’aide d’un trimmer ou d’un engin similaire.

 

Mesures particulières

  • Dans les eaux de 2e catégorie, pendant la période d’interdiction spécifique de la pêche du brochet, la pêche au vif, au poisson mort ou artificiel et au leurre (quel qu’il soit) susceptible de capturer ce poisson de manière non accidentelle n’est pas autorisée.
  • Tout pêcheur qui prendrait accidentelle- ment un carnassier (brochet, sandre, black- bass), malgré l’emploi de procédés qui en principe ne l’attire pas, devra le remettre à l’eau immédiatement.
  • Attention, du 4 janvier au 1er mars 2021, lors de la vidange du canal de Garonne et du canal de Montech, la pêche ne reste autorisée que dans les biefs des ports maintenus en eau (plus d'informations sur https://www.vnf.fr/vnf/services/chomages-2021/)


 

Réglementation particulière sur les plans d’eau

  • Sur le plan d’eau de Luché à Grisolles seuls les détenteurs de la carte de pêche « découverte » (<12 ans) ou de la carte de pêche « mineur » (12-18ans) sont autorisés à pêcher, à 1 canne.*

 

Réglementation particulière sur les cours d’eau*

  • Sur la Seye et sur la Bonnette, la pêche est interdite les vendredis précédents les lâchers de truites (vendredis 26 mars et 9 avril)*.
  • La pêche est interdite les vendredis des lâchers de truites sur les secteurs de cours d’eau de 2e catégorie définis par les AAPPMA, souvent indiqués par des panneaux signifiant l’interdiction de pêche*.

 

Application de la règlementation particulière

  • Le président fédéral, les présidents des AAPPMA, les gardes-pêche fédéraux et particuliers sont chargés de l’application du présent règlement.*

 

*Texte issu du Règlement Intérieur de la Fédération de Pêche du Tarn-et-Garonne. Défini par le Conseil d’Administration de la Fédé- ration et les Présidents d’AAPPMA du Tarn-et-Garonne. Le présent règlement annule et remplace le précédent qui entrait en vigueur le 1er janvier 2017.